Accueil

Certifier les travailleurs et l’entreprise

Les travailleurs sont généralement plus productifs si la direction reconnaît leur contribution dans l’entreprise et les aide à se perfectionner. Et le manufacturier y gagne aussi en performance et en innovation s’il réussit à introduire un modèle de gestion structuré du capital humain. C’est d’autant plus motivant si tout le monde est certifié au bout du compte pour le faire. Travailleurs / Entreprises

Reconnaissance des compétences des travailleurs en emploi

Le CSMO traite directement les demandes des manufacturiers. Après l’analyse du dossier, un chargé de projet se rend rapidement chez l’employeur. Il rencontre la direction, le responsable des ressources humaines, le représentant des travailleurs, le compagnon désigné et les employés visés. Étapes / Témoignages

Chaque employé pressenti se fait ensuite évaluer sur son niveau de maîtrise des compétences si le poste qu’il occupe touche l’une des six normes professionnelles (peintre-finisseur, rembourreur, ébéniste, assembleur de portes et fenêtres, opérateur de machines industrielles et couturier de meubles) conçues par l’industrie ces dernières années, sans oublier la norme professionnelle Compagnon élaborée par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT).

L’appréciation des capacités du travailleur se fait à l’aide du carnet d’apprentissage (grille des compétences reliée à la norme professionnelle). Le participant doit accomplir des tâches dans son milieu de production, en respectant certains critères de performance prévus dans la norme professionnelle, s’il veut obtenir l’attestation ou le certificat de compétences.

Cet exercice de gestion des ressources humaines permet, par ricochet, de déterminer les besoins de formation. Il aide à établir les écarts de compétences à combler chez certains travailleurs en utilisant les normes professionnelles des programmes d’apprentissage en milieu de travail (PAMT).

Dans un contexte hautement concurrentiel, les entreprises sont appelées à développer une main-d’œuvre plus polyvalente si elles veulent relever les défis de l’innovation, de la performance et de la pérennité de l’emploi. Cela permet de structurer davantage l’apprentissage à l’aide de la reconnaissance et du PAMT, de valoriser, de reconnaître la contribution des travailleurs et d’utiliser le plein potentiel du capital humain.

Ressource :
Jocelyne Bellemare
Coordonnatrice à la formation
514-890-1980 (bur)
514-661-3460 (cell)

Reconnaissance des compétences des travailleurs sans emploi

Le Comité sectoriel de main-d’œuvre (CSMO) s’occupe aussi de la reconnaissance des compétences des travailleurs sans emploi dans les industries des portes et fenêtres, du meuble et des armoires de cuisine. Texte

Un candidat sans emploi intéressé par la reconnaissance s’adresse à un bureau d’Emploi-Québec. Si le demandeur répond à certains critères, il est dirigé vers un consultant qui est chargé de documenter ses réalisations sur le marché du travail en regard de son métier. Après quoi, le Comité sectoriel de main-d’œuvre nomme une entreprise susceptible d’évaluer le niveau de maîtrise des compétences en utilisant le carnet d’apprentissage, des exercices, des tests et des stages au besoin.

Ressource :
Christian Galarneau
Directeur général
Comité sectoriel
514-890-1980

Reconnaissance et certification des compétences du compagnon

Les entreprises désirant certifier la compétence de leurs formateurs internes peuvent maintenant présenter une demande au Comité sectoriel. La certification est obtenue en utilisant la norme Compagnon, conçue par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) et qui est disponible sous la forme d’un profil de compétence dans l’Extranet du CSMO, SolutionsRH.net. Norme / Carnet d’apprentissage / Guide du compagnon / Témoignages

La certification des compagnons vise à formaliser le rôle du formateur interne dans l’usine auprès des employés et de la direction. Mais elle sert en plus à améliorer ses habiletés à transmettre les savoirs aux apprentis et à reconnaître les compétences des travailleurs.

Ressource :
Jocelyne Bellemare
Coordonnatrice à la formation
Tél.: 514-890-1980 (bur)
514-661-3460 (cell)

Certificat de qualité des initiatives de formation

Cette certification est remise par la Commission des partenaires du marché du travail (CPMT) aux entreprises qui ont réussi à structurer le développement des compétences et à faire une gestion stratégique de la formation. Texte

Pour être certifié, le participant débourse 1000 dollars. Mais il y a un retour sur l’investissement important. Par exemple, le manufacturier peut ainsi améliorer la cote d’appréciation de la marque en misant sur l’excellence de sa main-d’œuvre et sur la qualité de ses produits, en plus d’éliminer la paperasserie.

En retour, les manufacturiers sont dispensés des obligations administratives de la loi, soient la comptabilisation des dépenses de formation et la déclaration au ministère du Revenu. Ils ne sont plus tenus non plus de conserver les pièces justificatives, de se soumettre aux vérifications du ministère du Revenu concernant les dépenses de formation admissibles et de transmettre à la CPMT la Déclaration des activités de formation.

Ressource :
Christian Galarneau
Directeur général
Comité sectoriel
514-890-1980